Depuis quand cite-t-on les vertus médicinales des produits de la ruche ?

 

 

Le plus ancien document précis que l’on connaisse et qui fasse référence aux bienfaits du miel et des produits de la ruche est le papyrus d’Ebers, un texte égyptien daté de 1600 avant J.-C. Mais dans la plus part des civilisations anciennes, on trouve des références au miel et à ses bienfaits. Des tablettes sumériennes trouvées à Nippur en Mésopotamie et remontant à 2000 avant J.-C. font référence à des pansements à base de miel et à son usage comme médicament. Il faut dire que, dans des civilisations où l’alimentation était beaucoup moins variée que ce que l’on peut connaitre aujourd’hui, le miel représentait vraiment un aliment d’exception. En premier lieu, il était susceptible d’apporter beaucoup de calorie et de redonner de l’énergie à ceux qui en manquaient. De plus, sa rareté et le fait qu’on en ait plusieurs fois fait l’aliment des dieux contribuaient à accroitre sa réputation.
Publié dans Histoires sur août 16 at 01:24

Commentaires (0)

Pas d\'identifiant