Le miel est-il la nourriture des dieux

 

Dans l’antiquité, la valeur symbolique du  miel était telle qu’on le présentait traditionnellement comme la nourriture des dieux. Les grecs l’utilisaient dans leurs offrandes. Quoi de plus normal, puisque le miel avait été, avec le lait de chèvre, la première nourriture de Zeus lui-même ! Le caractère plus ou moins divin du miel est d’ailleurs partagé par beaucoup de religions. Les Babyloniens faisaient du miel une offrande aux dieux très recherchée car ces derniers exigeaient une nourriture qui n’ait pas été souillée par le feu.

Dans la bible, la terre promise est bien représentée comme le pays où coulent le lait et le miel. Le miel est une nourriture de choix pour les héros bibliques. L’évangéliste Mathieu rappelle que saint Jean-Baptiste se nourrissait de sauterelles et de miel. Pour certains exégètes, le miel signifie même la parole révélée. En hébreu, abeille  se dit « dbure » et la racine «dbr » signifie parole. La mission de l’abeilles  aurait’ elle été de révéler la parole divine ?

Dans la tradition hindou, le miel est aussi associé au paradis, »pays ou coulent des fleuves d’eau limpide, de lait non caillé et de miel clarifié » l’age d’or y est également décrit comme celui d’un pays ou coulaient le lait et le miel

Le Bouddhisme fait, lui aussi, place au miel en laissant entendre qu’il a le pouvoir de transformer les êtres en formes supérieurs.

 

Publié dans Histoires sur août 16 at 01:34

Commentaires (0)

Pas d\'identifiant