Nourrissement avec la tisane

 

Le nourrissement des abeilles avec la tisane

Pour l’infusion préparait de la mélisse officinale de la camomille, de l’achillée (blanche), de la menthe, de l’absynthe, du thym et de l’hysope officinale. La mélisse (Zitronenmelisse) produit beaucoup de nectar et calme le cœur et les nerfs quand elle est prise en tisane. La camomille (Kamille) ou matricaire est connue pour son action stomachique, fébrifuge et antispasmodique, l’achillée millefeuille a de multiples vertus pour fortifier le foie, reins, la vessie, les bronches, les intestins et même la circulation du sang. La menthe détend l’appareil digestif. L’absinthe est fortement appréciée en cas de diarrhée ou d’affections du foie. La tisane de thym très appréciée des abeilles pour son odeur. Calme la toux et les crispations stomacales. L’hysope officinale a elle aussi, des propriétés stimulantes et pectorales.

Pour rendre la tisane plus alléchante pour les abeilles ajoutait des épluchures d’oranges (bios).

10g de chacune des plantes médicinales (bio) ci-dessus doivent infuser dans un litre d’eau bouillante pendant 30 minutes. Cette faible quantité suffit pour 30 litres d’eau sucrée (1 :1) et aidera puissamment à la production de couvain et à la vigueur de la colonie. Pour le mélanger à la nourriture hivernale on met les herbes (en sachet) dans l’eau bouillante, on retire le sachet après une demi-heure et on mélange bien avec le sucre sans faire bouillir encore une fois.

Dans aucune tisane l’on devrait oublier une décoction d’écorce de chêne qui contient du tanin, excellent pour la bonne santé des intestins de l’abeille.

 

Publié dans Les articles apicoles sur août 16 at 01:49

Commentaires (0)

Pas d\'identifiant